vendredi 13 novembre 2009

Tous des chochottes ?

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai bien l’impression que je ne vais encore pas me faire des amIS avec ce texte…En même temps je suis certaine que bien des dames se reconnaitront ou du moins reconnaitront leur époux, fils, collègue…
Inutile donc, de dire que toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé est purement fortuite, vous ne me croiriez pas !
Grand Monstrou est patraque, il avait au moins 37,8 ce matin, une excellente excuse pour rester au chaud à la maison avec moi, car qui dit température au réveil dit fièvre le soir… Ce qui est surprenant (est-ce vraiment le bon adjectif ?) c’est qu’il est tout à fait capable d’organiser une bataille de playmobils avec son frère mais que, dès que je le regarde il est tout « sloumpy-sloumpy ». (Cf : Claude Ponty).
Après avoir accompagné Petit Monstrou à l’école, mon grand malade était EPUISE, au point d’avoir besoin de se reposer sur le canapé, avec « s’il te plait Maman chérie » une petite vidéo. Pas de chance, ici la télé souffre d’une incapacité à s’allumer le matin mais comme j’ai quelques des tonnes de trucs à faire, j’ai EXCEPTIONNELLEMENT ressuscité l’appareil .
« Mossieur » est donc vautré allongé sur le canapé, sous une couverture et gobe devant regarde l’âge de glace 3. Ca m’arrange bien, je vaque à mes occupations, en commençant pas mon cheeeer aspirateur.

« Mais mamannnnnnnnnnn j’entends rien avec l’aspirateur »… SGROUMPFFFFF « désolée mon chéri, pendant que certains font du lard sur le canapé, y’en a qui bossent.. ».
Je travaillerais volontiers sur mes projets du moment mais comment se concentrer avec un mammouth et un paresseux ( la bestiole du film, pas Grand monstrou, rooo ) qui me crient dans les oreilles toutes les deux minutes.Nous arrivons à un compromis, il met en pause le temps que je finisse l’aspirateur et je promets de ne pas chanter à tue tête mon répertoire des années 80 pendant que je passe la serpillère ( giiirrrllss just want to have fuuuuuuun tadadaaaaa ).
Je remercie mon Grand Monstroux de tant de compréhension et de mansuétude à mon égard ( SIC) et je note mentalement que d’ici quelques années il sera prêt pour passer, à son tour, l’objet bruyant pendant que MOI je serai sur le canapé.
Le pauvre enfant est affamé (ben quoi ça creuse l’hyper-activité sur le canapé), pas de pot, je suis une vilaine Maman (mais j’assume) je n’ai pas de gâteau plein de cochonneries mais des quartiers de pomme pleins de vitamines ( et certainement de pesticides…) à lui fournir. L’avantage qu’il soit à l’article de la mort c’est qu’il n’a presque plus la force de râler, et grignote sa pomme à défaut d’autre chose.

Je ne peux pas lui jeter la pierre, il ne fait que suivre l’exemple de son père qui est mourant au premier éternuement ! L’autre soir, Mr Poux m’a même disputée car je n’avais pas vu au premier regard qu’il était bouillant de fièvre et perclus de courbatures. Et oui je dois admettre que malgré mes innombrables qualités, je ne suis pas voyante, et surtout mon chéri :
« ça fait deux semaines que tu tires une tête pas possible parce que tu es débordé de boulot ! Je n’ai pas fait la différence entre la moue du « concentré » à qui il-ne-faut-pas-parler-parce-qu’il-réfléchit et la moue de l’homme malade, affaibli, par une très très vilaine rhinopharyngite (au moins la rhino du siècle qui va détrôner la grippe A et tous les autres maux de la terre) ».

Ca me rappelle le petit copain de mon amie d’enfance (devenu son mari ,ce qui est la preuve qu’il a survécu). Dès qu’il avait mal à la tête, personne ne devait plus faire de bruit ou lui parler car il avait très certainement un anévrisme au cerveau. Lorsqu’il avait mal au ventre, c’était le cancer de l’intestin qui le frappait, ce qui à 25 ans est tout de même particulièrement rare. Au moindre bobo, il nous trouvait une explication médicale des plus drastiques et nous avions bien du mal à ne pas rire ouvertement de ses diagnostics farfelus.
Et c’est là que je vais perdre définitivement les rares lecteurs masculins de ce blog, en demandant : est-ce que vous êtes tous des chochottes ? Comment se fait-il que le monde s’arrête de tourner si vous avez la moindre petite quinte de toux ?

La dernière fois que j’ai eu la grippe (ok c’était pas la A, alors c’était rien !), j’ai conduit plus d’une heure dans les bouchons de Los Angeles, passé un entretien d’embauche et obtenu le poste (Je n’ose pas imaginer mon salaire si j’y étais allée sans fièvre !). En rentrant chez moi ( encore une bonne heure de bouchons), j’ai préparé les bagages et enchainé sur une nuit de vol pour Miami avec bien sur, un changement d’avion en plein milieu de la nuit et une course effrénée dans l’aéroport pour changer de terminal.
Combien de Mamans continuent de s’occuper de leurs enfants avec la grippe, la fièvre, une bronchite ? Combien de Mamans vont travailler en étant souffrantes parce qu’elles ont utilisé tous leurs jours « maladie » pour garder leur enfant malade à la maison ?
Je crois qu’on le sait toutes : les femmes sont plus fortes, plus résistantes que les hommes.
Mais alors, pourquoi leur avons nous accordé l’égalité ? oups, pardon ce sont eux qui nous l’ont royalement donnée ! Faut-il vraiment dire merci ?

10 commentaires:

  1. trop fort !
    Je crois qu'AUCUN homme n'échappe à ce descriptif de "chochotte" (et même pas mon SuperHomme !).

    RépondreSupprimer
  2. Merci Béa, la lecture de ce post m'a éclairée... dès demain je me fais opérer pour devenir un Homme un vrai (une chochotte quoi)...lol

    RépondreSupprimer
  3. Je suis rassuré grand monstrou sera un homme, un vrai :-) !!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Excellent!!!C'est ce que je voulais te dire avant ton mariage, mais ne dit-on pas que l'amour est aveugle et j'ajouterais SOURD.
    Ton Papounet était mort à 37°2 mais vu le taitement de cheval que je lui avait donné (avec suppositoires à l'appui) il n'a plus oser tomber malade.Je vais te donner un conseil, quand ils sont "malades" il faut les plaindre à outrance et en rajouter ça les blesse leur orgueil de mâle et ils font moins de cinéma.
    Mamina

    RépondreSupprimer
  5. je crois que j'ai reconnu le mari de ton amie d'enfance !!! ;)

    RépondreSupprimer
  6. @Mamina : Mariée " pour le meilleur ou pour le pire" je m'en moque il est HORS DE QUESTION que je mette des suppos à Mr Poux...
    Par contre, peut-être puis-je les faire fondre dans son café ?

    RépondreSupprimer
  7. j'ai adoré .....et particulièrement ta dernière réponse .... qu'est ce que je peux en connaitre de ces hommes (sans citer personne bien sûr ...) Mais ce ne sont pas ds "chochotes" ... d'abord c'est féminin, ce sont des hypocondriaques .... ça fait plus sérieux quand même ....

    RépondreSupprimer
  8. ouais mais Chochotte ça leur va mieux !!

    RépondreSupprimer
  9. il ne faut pas oublier Mesdames, que l'homme a une espérance de vie largement plus réduite que vous ! donc vous pouvez comprendre que face à la maladie nous soyons plus fragile, et par conséquence vous pouvez consentir à nous apporter tout l'amour et les soins qui nous mèneront vers la guérison ....
    Sinon pourquoi on quitterai sa mère...;))

    RépondreSupprimer
  10. ah la la ! le bichon s'y met !!!!!!
    mais ouf ! je n'ai pas à me plaindre : il n'est que très rarement malade......

    RépondreSupprimer

laissez moi votre adresse mail si vous postez en anonyme, sinon je ne peux pas faire de tirage au sort .. merci :-)